Mail de Tamarea sur forum in game :

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mail de Tamarea sur forum in game :

Message  Rising le Mar 23 Avr - 14:14

Ajouté par Tamarea il y a 15.7 heures





Rép: Et le respect, bordel ?

Bonjour,

D'ordinaire, l'Animation n'a pas à intervenir au sein d'un désaccord HRP interne à une faction, cela n'est pas son rôle.

Cependant, dans ce cas particulier, le cadre du jeu de rôle est dépassé et semble dériver en affrontement HRP entre communautés. Aussi il nous semble important de vous communiquer le point de vue de l'Animation sur la situation, en réponse à la demande des joueurs quant au jeu entre nations et cultures différentes.


La cohérence du Roleplay est remise en cause

Le Roleplay pratiqué par les différentes communautés subit en ce moment un souci d'image. Tout simplement parce que deux conceptions différentes de la notion de roleplay cohabitent depuis la fusion des serveurs et que les projecteurs des uns et des autres se braquent sur ces différences, sans les comprendre mais aussi sans savoir comment les intégrer dans leur propre manière de jouer.

Ainsi, pour les francophones, les anglophones et germanophones semblent souvent compris comme étant des joueurs totalement HRP, car l'éclairage est fait sur les activités d'entraide (chasses, forage, maraudeurs et commerce) entre les joueurs des factions kara/kami.

En revanche, pour les anglophones et les germanophones, les francophones semblent compris comme étant des amateurs de RP extrémiste, et par extension, ils commencent à percevoir une image très négative du Roleplay actuel en général, devenant pour eux synonyme d'extrémisme et d'intolérance. Ici, l'éclairage est fait sur les interdits de copinage ouvert entre les homins des factions kara/kami.


Le Roleplay est vécu différemment par les différentes communautés

Afin de pouvoir résoudre le conflit actuel, il est important de comprendre la raison de ces différences de Roleplay.

Les germanophones et anglophones appréhendent souvent le Roleplay comme une projection d'eux-mêmes dans leur personnage (ce qu'on peut comparer à la projection de Jake Sully dans son avatar Na’vi, dans le film Avatar). Il en résulte un comportement de leur personnage facilement acceptable socialement ; il en découle aussi que le roleplay des autres est facilement perçu comme étant le caractère réel des joueurs.

De plus, pour ces deux communautés, le roleplay est en général réservé à certains moments privilégiés du jeu : les events et les guerres d'avant-poste. En dehors de ces moments "de tournage" (pour continuer la comparaison cinématographique) au cours desquels chacun agit en roleplay uniquement, chaque acteur redevient généralement "lui-même". Aller chasser en compagnie de son ennemi de scène est donc considéré comme un état normal, tout comme deux acteurs s'opposant lors d'une scène de tournage peuvent naturellement, entre deux scènes, aller discuter et boire un verre ensemble.

Les francophones, en revanche, appréhendent souvent le Roleplay comme des marionnettistes : ils font vivre leur personnage intensément mais "de loin", sans se projeter à l'intérieur et donc sans s'identifier à lui. Il en résulte un roleplay plus théâtral, leur permettant notamment de jouer aisément des rôles sortant des normes sociales. Pour eux, il est évident que le caractère et les actions d'un personnage ne reflètent pas celui du joueur qui le contrôle.

De plus, les roleplayers francophones considèrent tout ce qu'il se passe en "alentour" comme faisant partie intégrante du "tournage" (donc non seulement les events, mais aussi les guerres d'avant-poste, chasses, forage, expéditions, commerce, etc) : la caméra de tournage du film est en permanence en action. Pour eux, il n'y a pas de coupure entre deux events, tout ce qui se joue en alentour fait partie du film.

Il en résulte une incompréhension mutuelle et une gêne réciproque dans la façon d'appréhender le comportement de l'autre.

Imaginez un film dans lequel deux tribus rivales s'affronteraient. Nul ne trouverait à redire si, entre deux tournages, les acteurs des tribus rivales s'asseyaient à la même table et s'amusaient ensemble car cela ne ferait pas partie du film. Par contre, si cela était fait devant les caméras, cela rendrait la scène tournée totalement illogique. Or, c'est ce qu'il se passe sur Ryzom en ce moment : une partie des joueurs considère que tout ce qu'il se passe en alentour fait partie du roleplay, et l'autre non. Il en découle que les actions HRP des uns sont interprétées par les autres comme des actions RP, avec leurs conséquences RP, et ceci remet en cause la cohérence de l'ensemble.

A cela s'ajoute la barrière de la langue, qui contribue largement à amplifier les incompréhensions : comment parvenir à expliquer clairement à l'autre sa façon d'appréhender le jeu lorsque l'on s'exprime mal ou pas du tout dans une autre langue ? Comment faire passer un message se voulant diplomatique lorsque les mots et la grammaire sont approximatifs et que le texte final ne donne qu'une vision sèche et tronquée des choses ? Comment bien comprendre ce que veut dire l'autre lorsque l'on ne comprend que quelques mots par phrase et qu'une mauvaise traduction en change le sens ? La barrière de la langue ne facilite pas le dialogue HRP.... ni d'ailleurs les interactions RP.

Et pourtant, malgré tout, la solution semble tellement simple... Il suffirait que chaque communauté dévoile enfin toute la richesse de sa panoplie roleplay. Car non, nous n'avons pas d'un côté une communauté HRP et de l'autre, une autre trop RP. L'Écorce a connu des années entières d'un roleplay d'une richesse incroyable sur ses serveurs, un RP constructif et extrêmement varié, et il y en a toujours eu pour tous les goûts. Nous avons vu des joueurs dont l'avatar ne vivait que pour la gloire militaire de sa faction, d'autres faisant tout pour l'essor culturel et commercial de leur nation ; des jeux de mercenaires, d'ONU interatysien, des discussions interminables assis à un bar ou d'un feu de camp, des traques impitoyables, des embuscades, des sources empoisonnées mystérieusement, des alliances se faisant et se défaisant ; des poètes, des conteurs, des linguistes, des artisans sur un marché, des homins semblant vivre la pioche à la main, des amitiés improbables, des karas, neutres et kamistes unis à l'intérieur de leur Nation...


La résolution du conflit réside avant tout dans l'écoute et le respect mutuel

Les raisons du conflit actuel sont donc simples : des cultures différentes, des années de jeu effectué dans un style différent, une interprétation différente de la Lore, la barrière de la langue..

Quel style de jeu est le meilleur ? Quelle interprétation de la Lore est la meilleure ? Qui a raison ? Qui a tort ? Ce n'est pas à nous d'en juger. Toute façon de jouer doit être respectée et non pointée du doigt comme étant une « mauvaise manière de jouer ». Mais aussi, toute façon de jouer doit aussi respecter celle des autres.

Que faire lorsque deux façons de comprendre et de vivre le jeu se heurtent ? Que faire lorsque chacun interprète la Lore différemment ? Que faire lorsque certains commencent à voir les autres comme des égoïstes voulant imposer leur style de jeu au détriment de celui des autres ?

La solution est simple : replacer le problème au bon niveau. Cesser d'essayer de résoudre en RP un souci HRP, et réciproquement. S'asseoir et discuter, essayer de se comprendre mutuellement sans chercher à convaincre l'autre. Et surtout, chercher un terrain d'entente HRP.

Ryzom est un jeu dans lequel les actions antagonistes sont possibles de par le gameplay et encouragées la Lore, dans lequel les avatars peuvent se combattre par la parole comme par les armes, et cette opposition apporte toute une richesse au jeu. « Une », car ce n'est pas la seule source de richesse, mais là n'est pas le sujet.

Le conflit actuel, il vous faut parvenir à le surmonter.
D'abord en HRP, car vous ne pouvez laisser une intolérance entre vos différentes communautés s'installer. Le respect mutuel doit toujours primer, que ce soit entre deux joueurs ou entre deux communautés.
Ensuite, en RP, car il en va de l'équilibre Roleplay du jeu. Le jeu de Factions est important dans Ryzom, tout autant que celui des Nations ou des Tierces Factions. L'Animation prépare d'ailleurs en ce moment l'event de la Guerre des Temples 2, qui devrait s'avérer prometteur, avec une bonne dose d'inédit.


Quelques pistes pour résoudre le conflit

Voici quelques suggestions pour résoudre le conflit, qui se veulent des pistes à étudier par vous, tous ensemble, et non les uniques possibilités.

Tout d'abord, résister à l'envie de quitter votre faction. N'oubliez pas que tous, vous avez un point commun capital : vous aimez Ryzom, vous aimez jouer dans votre faction. Ne vous privez pas de cela inutilement, il y a toujours une solution.

Ensuite, chercher un compromis entre vos deux manières de jouer, afin qu'aucune des deux ne nuise à l'autre.
Actuellement par exemple, une partie des joueurs aime chasser les PNJ maraudeurs en alliance HRP. Cela gêne l'autre partie des joueurs parce que l'équipement ainsi gagné est ensuite porté en RP par ses ennemis sur le champ de bataille. Un compromis possible serait de transformer l'alliance HRP en alliance RP contre les Maraudeurs : un regroupement de neutres et de modérés des deux religions, unis contre un ennemi commun : les Maraudeurs. Dans la pratique, cela ne changerait rien à ces sorties et donc à l'amusement des joueurs y participant, et cela permettrait de rétablir la cohérence roleplay qui est primordiale pour l'autre partie des joueurs. Ainsi, le conflit pourrait se replacer dans un cadre uniquement RP.

Enfin, chercher à résoudre le conflit RP, afin de conduire à terme à l'unité de votre faction. Le rôle de l'Animation n'est pas de s'immiscer dans votre manière roleplay de résoudre ce conflit, aussi ce sera uniquement à vous de trouver ces pistes. Sachez cependant que nous restons attentifs à tout ceci et que nous restons disponibles en cas de besoin. L'Animation est la gardienne de la Lore, et elle guidera progressivement les joueurs vers une convergeance commune, notamment à travers les events à venir.



Nous vous souhaitons un bon jeu sur Atys,

Votre Équipe d'Animation

Edité 2 fois | Dernière édition par Tamarea (il y a 6.3 heures).


---
Tamarea
Communication Manager / Senior Event Manager
FR / EN / ES
Mail
avatar
Rising

Messages : 95
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 42
Localisation : Pyr (Résidence principale) et Thesos

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum